évier 1 Bac Et Demi, En Revanche Synonyme, Neuvaine Notre Dame De Fatima 2020, Mémoire Marketing De Contenu, Id Ac Versailles, Cher John Livre, Ingénieur Automobile Salaire Canada, Espece D'oiseau Envahissante En Ville, Bac S2tmd Bretagne, Aftec Rennes Prix, Remax Portugal Porto, Tourisme Autour De Séville, " />

mépris synonyme 3 lettres

III, 75). Au plur. Elles se sont méprises. et prov.). le Jeune de la Croix, 22 mars 1773), • Il ne faut pas que les jansénistes s'y méprennent : si on a détruit la société [des jésuites], ce n'est ni par amour pour eux ni par estime (D'ALEMB. Sentiment par lequel on ne tient pas en prix, absence d'estime, de considération pour une personne ou une chose. Fixer la signification de chaque méta-donnée (multilingue). Les solutions pour la définition MÉPRIS pour des mots croisés ou mots fléchés, ainsi que … IV, 4), • Au mépris du bon sens, le burlesque effronté Trompa les yeux d'abord.... (BOILEAU Art p. I), • Il [Henri III] éprouva à ses dépens ce que c'est que commander sans pouvoir ; Guise, au mépris de ses ordres, vint à Paris (VOLT. ○   Lettris VIII, 4), • Mon inconnu soupira ; un sourire de regret et de mépris vint effleurer ses lèvres (SCRIBE le Prix de la vie, dans les Hist. XIIe s.— S'il nous requiert chevage [tribut], trop a vers nous mespris (Sax. menospreço. Changer la langue cible pour obtenir des traductions. ], habitude, pratique - décliner, écarter d'un geste, refuser, rejeter[Hyper. de Nap. I, 24), • Que ta religion, que fonda l'imposture, Soit l'éternel mépris de la race future (VOLT. Entre tant de vertus mon choix se peut méprendre, Une candeur à laquelle on ne se méprend point, Je connais trop votre style, monsieur, pour m'y être mépris un moment, Il ne faut pas que les jansénistes s'y méprennent : si on a détruit la société [des jésuites], ce n'est ni par amour pour eux ni par estime. HAVET. Obtenir des informations en XML pour filtrer le meilleur contenu. En mépris du devoir. 127. II, 2), • Joas tombé dans le mépris (BOSSUET Hist. Se dit de mots ou d'expressions qui ont une signification très voisine et, à la limite, le même sens. Il est aussi possible de jouer avec la grille de 25 cases. SYNONYME. vous vous méprenez. • Et fille qui vieillit tombe dans le mépris (CORN. Destr. I, 1). Les jeux de lettres anagramme, mot-croisé, joker, Lettris et Boggle sont proposés par Memodata. ○   Anagrammes Au mépris de, loc. sept. 1514). Fig. Au mépris du bon sens, le burlesque effronté Trompa les yeux d'abord.... Il [Henri III] éprouva à ses dépens ce que c'est que commander sans pouvoir ; Guise, au mépris de ses ordres, vint à Paris, Les Atheniens en conceurent une grande confiance d'eulx mesmes, et un grand mespris de leurs ennemis, un contenu abusif (raciste, pornographique, diffamatoire), http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Mépris&oldid=80358146, anagramme, mot-croisé, joker, Lettris et Boggle, est motorisé par Memodata pour faciliter les. Le mépris de soi-même, le sentiment qui fait qu'on n'a pas d'estime pour soi-même. Substantif abstrait formé de mépriser (voy. sav. Androm. Les réponses sont réparties de la façon suivante : Conseils pour réussir une grille de mots-fléchés, Les affluents des fleuves dans les mots-fléchés, Les départements français triés par nombre de lettres, Les préfectures françaises triées par nombre de lettres, Les jeux de cartes triés par nombre de lettres, Les îles grecques triées par nombre de lettres, Les présidents des USA triés par nombre de lettres, Les présidents de la République Française triés par nombre de lettres, Traduction des nombres de 0 à 10 dans plusieurs langues, Solution pour : SYMBOLE CHIMIQUE DE L ETAIN, CET AUTEUR ITALIEN A ECRIT LE MEPRIS EN 1954, CE MICHEL A JOUE DANS HABEMUS PAPAM ET LE MEPRIS. XII). Commettre une erreur au sujet d'une personne ou d'une chose. sentiment par lequel on considère qqn comme indigne d'estime, comme moralement condamnable. prépos. Lors de la résolution d'une grille de mots-fléchés, la définition MEPRIS a été rencontrée. Les jeux de lettre français sont : 1. S'oublier et manquer de respect. civ. 17)— Au mespris de leur chef (MONT. des jésuites, Oeuv. Provenç. Indexer des images et définir des méta-données. Cuvier. Ces synonymes sont donnés à titre indicatif. Les cookies nous aident à fournir les services. Il se dit de paroles ou actes de mépris. I, 3), XVIe s.— Et n'est pas dit, que les dames qui prennent, Font toutes mal, et qu'en prenant mesprennent (MAROT I, 402)— Il mesprint lourdement à Artibie d'estre monté sur un cheval fougueux (MONT. les Russes ne savent pas encore l'effet que produira sur eux la prise de leur capitale (SÉGUR Hist. prépos. fait, sentiment, qui pousse à ne faire pas ou peu de cas de quelque chose. Retrouver la définition du mot méprisavec le Larousse A lire également la définition du terme méprissur le ptidico.com Destr. IV, 4). 4. d'Orl. Peur et nquiétude sont deux synonymes que l’on retrouve dans ce dictionnaire des synonymes en ligne. XXII, 2, éd. I, 2), • On dit des injures, des mépris, des rudesses, des cruautés, des querelles, des plaintes, des rages (SÉV. Il s'agit en 3 minutes de trouver le plus grand nombre de mots possibles de trois lettres et plus dans une grille de 16 lettres. J'ai souffert sous leur joug cent mépris différents, On dit des injures, des mépris, des rudesses, des cruautés, des querelles, des plaintes, des rages, Je reconnais toujours vos injustes mépris. LA fenêtre fournit des explications et des traductions contextuelles, c'est-à-dire sans obliger votre visiteur à quitter votre page web ! Il est aussi possible de jouer avec la grille de 25 cases. XVIe s.— Les Atheniens en conceurent une grande confiance d'eulx mesmes, et un grand mespris de leurs ennemis (AMYOT Lysand. Voir les synonymes de Mépris classés par ordre alphabétique. Dépit amour. ), • Ce n'est pas la mort que je crains, mais la honte d'en être digne, et le mépris de moi-même (J. J. ROUSS. Pens. • J'ai souffert sous leur joug cent mépris différents (MOL. Le mépris de la mort, des richesses. Une fenêtre (pop-into) d'information (contenu principal de Sensagent) est invoquée un double-clic sur n'importe quel mot de votre page web. Les synonymes parfaits n'existent qu'abstraitement, hors usage. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. III, 1). L'utilisation du service de dictionnaire des synonymes est gratuite et réservée à un usage strictement personnel. Tois. Mépris ne se trouve pas dans l'ancienne langue. • C'est le cours du marché des affaires humaines, Qu'encore qu'un chacun vaille ici-bas son prix, Le plus cher toutefois est souvent à mépris (RÉGNIER Sat. Vous vous taisez, madame, et ce cruel mépris N'a pas du moindre trouble agité vos esprits, L'horreur et le mépris que cette offre m'inspire, Le mépris est un sentiment froid qui ne pousse à aucun procédé violent, .... Ce loyal mépris Que tout mauvais auteur inspire aux bons esprits, Ce mépris froid et tranquille que doit inspirer la folie unie à la perversité, Veillées du château t. III, p. 174, dans POUGENS, Il [Napoléon] haussa les épaules [en apprenant que Moscou était déserte], et, avec cet air de mépris dont il accablait tout ce qui contrariait son désir, il s'écria : ah ! « les prétentions exaspérées du collégien, ses. t. V, p. 187, dans POUGENS.). ), • De l'aller voir Amour n'eut à mépris (LA FONT.  | Privacy policy Tous droits réservés. Tél. Un total de 41 résultats a été affiché. Dictionnaire des synonymes. À qui pensez-vous parler ? Elles se sont méprises. Et toi, pour te montrer que tu m'es à mépris.... Mais l'Éternel mettra leur audace à mépris, Et d'un si vain complot ils n'auront que la honte De l'avoir entrepris, Elle craint toutefois L'ordinaire mépris que Rome fait des rois, Je n'ignore non plus que votre âme plus saine.... Rejette les conseils, en dédaigne le prix, Et fait de ces grandeurs un généreux mépris, Vous pouvez aisément connaître le mépris qu'ils [les chrétiens] font des richesses, Et fille qui vieillit tombe dans le mépris, Le trône, qu'à vos yeux j'ai traité de mépris, Et traitant de mépris les sens et la matière, Ce sont deux sortes d'amours.... l'un est l'amour de soi-même poussé jusqu'au mépris de Dieu.... l'autre c'est l'amour de Dieu poussé jusqu'au mépris de soi-même, Ce n'est pas la mort que je crains, mais la honte d'en être digne, et le mépris de moi-même, Que ta religion, que fonda l'imposture, Soit l'éternel mépris de la race future. I, 359)— Vous (pardonnez-moi si je mesprendz) me semblez evidentement errer (RABEL. Les synonymes parfaits n'existent qu'abstraitement, hors usage. Mithr. Classement par ordre alphabétique des synonymes. Tomber dans le mépris, tomber dans un état où on est méprisé. inspirer du mepris: infame: digne de mepris: malgre: au mepris: misandrie: mepris pour les … Pant. III, 14)— Quiconques mesprendra es choses dessusdites, il sera pugni d'amende (Ordonn. Être synonyme de : évoquer une notion équivalente, correspondre à. Mot ou expression synonyme (d'une autre). Il s'agit en 3 minutes de trouver le plus grand nombre de mots possibles de trois lettres et plus dans une grille de 16 lettres. Synonymes distingués par une différence d'intensité (fatigué, épuisé; aimer, adorer), d'emploi ou d'affectation (salaire, traitement, appointements), de niveau social ou stylistique (ennuyer, embêter; voiture, bagnole). 586). 20 oct. 1679), • Je reconnais toujours vos injustes mépris (RAC. This entry is from Wikipedia, the leading user-contributed encyclopedia. Il se dit de paroles ou actes de mépris. Lett. Être à mépris, inspirer un sentiment de mépris. Mesprisement a été dit quelquefois dans le XVIe siècle : Povreté, ignominie, mesprisement, affliction CALV. II, 4), • Vous pouvez aisément connaître le mépris qu'ils [les chrétiens] font des richesses (BOSSUET 2e sermon, Pentec. menosprecio ; portug. • Et toi, pour te montrer que tu m'es à mépris.... (MOL. ], mépriser - montrer des émotions - émotionnel - émotif - affront, dédain, mépris - dédain, mépris - despisal, despising (en) - persifleur, ricaneur[Dérivé], dédaigner, mépriser, rejeter - dédaigneux, insultant, méprisant[Dérivé], attitude d'esprit, tendance à penser qqch[Classe], ne pas consentir à faire une chose demandée[Classe], marge de réglage effective - article de rebut - persifleur, ricaneur - spurner (en) - rejective (en)[Dérivé], dédaigner, mépriser, refuser, rejeter[Nominalisation], émotion, sentiment - détester, exécrer, haïr[Hyper. • Entre tant de vertus mon choix se peut méprendre (CORN. Être synonyme de : évoquer une notion équivalente, correspondre à. Mot ou expression synonyme (d'une autre). Pomp. IV, 2), • L'horreur et le mépris que cette offre m'inspire (RAC. Synonymes partiels (magazine, synonyme de revue, seulement quand ce mot désigne un périodique). Chaque lettre qui apparaît descend ; il faut placer les lettres de telle manière que des mots se forment (gauche, droit, haut et bas) et que de la place soit libérée. Le service web Alexandria est motorisé par Memodata pour faciliter les recherches sur Ebay. Mes.... préfixe, et prendre ; Berry, s'être meinpris, s'être trompé ; provenç. Fig. Au mépris de ta foi, tu veux détruire un homme Qui veut mourir pour elle [Carthage], ou triompher de Rome. sentiment par lequel on s'élève au-dessus de (ce qui est généralement apprécié). Dispute et altercation, sont des mots synonymes. I, 6), • Le trône, qu'à vos yeux j'ai traité de mépris (CORN. (BOSSUET Duch. ], malmener, maltraiter, mener la vie dure à, se montrer dur avec - indifférence, mépris - négligence - indifférence - négligent - négligent - brush-off (en) - dédaigneux[Dérivé], négliger - ignorer - balayer, délaisser, être inattentif à, faire fi de, n'avoir rien à voir avec, ne pas tenir compte de[Dérivé], qualité et sensibilité du jeu musical[DomainJugement], IntentionalPsychologicalProcess (en)[Domaine], contenu, message, sujet - émotion, sentiment - détester, exécrer, haïr[Hyper. XXVI), XIIIe s.— Sache que envers toi vilainement mesprit [il a commis une faute] (Berte, XCI)— Or m'en loés [conseillez], si que je ne mesprenge ne à Dieu ne à mon seigneur (Chr. It may not have been reviewed by professional editors (see full disclaimer), dictionnaire et traducteur pour sites web. Au plur. ), • Quelle erreur à une chrétienne, et encore à une chrétienne pénitente, d'orner ce qui n'est digne que de son mépris ! ), • Qui vit jamais paraître en cette princesse le moindre sentiment d'orgueil ou le moindre air de mépris ? Les synonymes sont classés par ordre de pertinence. La plupart des définitions du français sont proposées par SenseGates et comportent un approfondissement avec Littré et plusieurs auteurs techniques spécialisés. (BOSSUET Anne de Gonz. Le sentiment par lequel on s'élève au-dessus des attachements ordinaires du coeur humain. guerr. Pouvez-vous d'un superbe oublier les mépris ? ○   jokers, mots-croisés et prov. d'or, IV, 4), • Et traitant de mépris les sens et la matière (MOL. le Prix de la vie, dans les Hist. Voir les synonymes de Mépris classés par nombre de lettres. prépos. S'il nous requiert chevage [tribut], trop a vers nous mespris, Sache que envers toi vilainement mesprit [il a commis une faute], Or m'en loés [conseillez], si que je ne mesprenge ne à Dieu ne à mon seigneur, Dames, par cest exemple aprenés, Qui vers vos amis mesprenés ; Car, se vous les lessiés morir, Diex le vous sara bien merir, Et en verité celui qui est paoureux est plain de desesperance ; quar il craint qu'il ne lui mesprenge en toutes choses, Celluy qui se estimeroit jusques là mesprendroit envers Dieu, Et n'est pas dit, que les dames qui prennent, Font toutes mal, et qu'en prenant mesprennent, Il mesprint lourdement à Artibie d'estre monté sur un cheval fougueux, Vous (pardonnez-moi si je mesprendz) me semblez evidentement errer, Quiconques mesprendra es choses dessusdites, il sera pugni d'amende, [mé-prî ; l's se lie : un mé-pri-z insultant], C'est le cours du marché des affaires humaines, Qu'encore qu'un chacun vaille ici-bas son prix, Le plus cher toutefois est souvent à mépris.  | Informations Sans avoir égard à. Renseignements suite à un email de description de votre projet. Ess. des jésuites, Oeuv. ), • Ce mépris froid et tranquille que doit inspirer la folie unie à la perversité (GENLIS Veillées du château t. III, p. 174, dans POUGENS), • Il [Napoléon] haussa les épaules [en apprenant que Moscou était déserte], et, avec cet air de mépris dont il accablait tout ce qui contrariait son désir, il s'écria : ah ! Lettris est un jeu de lettres gravitationnelles proche de Tetris. Qui vit jamais paraître en cette princesse le moindre sentiment d'orgueil ou le moindre air de mépris ? Fig. Participer au concours et enregistrer votre nom dans la liste de meilleurs joueurs ! Théod. Sentiment par lequel on ne tient pas en prix, absence d'estime, de considération pour une personne ou une chose. t. V, p. 187, dans POUGENS. I, 83)— Avoir une chose à mespris (MONT. 6. Mots, termes synonymes. Mot, syntagme, qui, par le sens, s'oppose directement à un autre. ), • Vous vous taisez, madame, et ce cruel mépris N'a pas du moindre trouble agité vos esprits (RAC. En mépris de, loc. Sans avoir égard à. Les lettres doivent être adjacentes et les mots les plus longs sont les meilleurs. Ce mépris du malheur, si grand s'il avait coûté plus d'efforts, si héroïque s'il ne venait pas de la même source qui rend incapable des affections profondes. I, 70)— Le mespris de la vie (MONT. Le sentiment par lequel on s'élève au-dessus des attachements ordinaires du coeur humain. Dictionnaire des synonymes. • Mais l'Éternel mettra leur audace à mépris, Et d'un si vain complot ils n'auront que la honte De l'avoir entrepris (RACAN 2e psaume. Se dit de mots ou d'expressions qui ont une signification très voisine et, à la limite, le même sens. voir la définition de mepris dans le Littré, affront, arrogance, avanie, camouflet, couleuvre, déconsidération, dédain, dégoût, dérision, désaffection, désintérêt, distance, hauteur, inconsidération, indignité, mésestime, morgue, négation, pilori, pitié, rebuffade, refus, superbe, ↘ méprisant ↗ dédaigner, mépriser, refuser, rejeter, [ au mépris de ] • affecter du mépris • au mépris de • avec mépris • dire d'un ton de mépris • montrer du mépris • mépris de la mort • témoigner du mépris, L'Enseignement du mépris • La République du mépris • Le Mépris (film) • Le Mépris (roman), faire une faute par rapport à une règle[Classe], ne pas considérer comme important (qqch)[ClasseHyper. 1). 2. ○   Boggle. menespretz ; catal. I, 67), • .... Ce loyal mépris Que tout mauvais auteur inspire aux bons esprits (GILBERT Mon apologie. À qui pensez-vous parler ? • Quelque raison qu'on ait, on est dans le mépris, Lorsque l'on abandonne un parti qu'on a pris (TRISTAN Panthée, I, 5), • Je vois par raison et par expérience que rien n'est plus propre [que les arguments tirés de l'ordre de la nature en faveur de la religion] à leur [aux incrédules] en faire naître le mépris (PASC. L'encyclopédie française bénéficie de la licence Wikipedia (GNU). décliner, écarter d'un geste, refuser, rejeter, malmener, maltraiter, mener la vie dure à, se montrer dur avec, balayer, délaisser, être inattentif à, faire fi de, n'avoir rien à voir avec, ne pas tenir compte de, attitude d'esprit, tendance à penser qqch, ne pas consentir à faire une chose demandée, déplaire, détester, ne pas aimer, ne pas avoir le goût, ne pas kiffer, ne pas pifer. ], déplaire, détester, ne pas aimer, ne pas avoir le goût, ne pas kiffer, ne pas pifer - affront, dédain, mépris - dédain, mépris - despisal, despising (en) - persifleur, ricaneur[Dérivé]. III, 5), • Pouvez-vous d'un superbe oublier les mépris ? Astuce: parcourir les champs sémantiques du dictionnaire analogique en plusieurs langues pour mieux apprendre avec sensagent. de Rains, p. 19)— Dames, par cest exemple aprenés, Qui vers vos amis mesprenés ; Car, se vous les lessiés morir, Diex le vous sara bien merir (la Rose, 1516), XIVe s.— Et en verité celui qui est paoureux est plain de desesperance ; quar il craint qu'il ne lui mesprenge en toutes choses (ORESME Eth. • Ce mépris du malheur, si grand s'il avait coûté plus d'efforts, si héroïque s'il ne venait pas de la même source qui rend incapable des affections profondes (STAËL Corinne, I, 3). V, 4), • Le mépris est un sentiment froid qui ne pousse à aucun procédé violent (DIDER.  | Dernières modifications. « Chaud » et « froid », « lever » et « baisser » sont des antonymes. À s'y méprendre, de façon à se tromper, à être induit en erreur. Fig. F. sav. Fanat. vous vous méprenez. Commettre une erreur au sujet d'une personne ou d'une chose. Par un sentiment de mépris pour. Claude et Nér. • Au mépris de ta foi, tu veux détruire un homme Qui veut mourir pour elle [Carthage], ou triompher de Rome (MAIRET Mort d'Asdrub. 1.fait, sentiment, qui pousse à ne faire pas ou peu de cas de quelque chose. Quelle erreur à une chrétienne, et encore à une chrétienne pénitente, d'orner ce qui n'est digne que de son mépris ! Les lettres doivent être adjacentes et les mots les plus longs sont les meilleurs. (RAC. ), • Elle craint toutefois L'ordinaire mépris que Rome fait des rois (CORN. III, 3), • Je n'ignore non plus que votre âme plus saine.... Rejette les conseils, en dédaigne le prix, Et fait de ces grandeurs un généreux mépris (CORN. • Il est fort bien fait, et chante comme Beaumaviel, à s'y méprendre (SÉV. Le mépris de la mort, des richesses. Instit. France.). Mots, termes synonymes. V, 2), • Une candeur à laquelle on ne se méprend point (FÉNEL. Mettre à mépris, avoir à mépris, dédaigner. Il est fort bien fait, et chante comme Beaumaviel, à s'y méprendre. Le dictionnaire des synonymes est surtout dérivé du dictionnaire intégral (TID). En savoir plus. Ajouter de nouveaux contenus Add à votre site depuis Sensagent par XML. I, 4)— Le mespris de la mort (MONT. Le mot bicyclette eut être considéré comme synonyme de vélo. 82), XVe s.— Celluy qui se estimeroit jusques là mesprendroit envers Dieu (COMM. • Ce sont deux sortes d'amours.... l'un est l'amour de soi-même poussé jusqu'au mépris de Dieu.... l'autre c'est l'amour de Dieu poussé jusqu'au mépris de soi-même (BOSSUET la Vallière. ce mot). XIII), • Je connais trop votre style, monsieur, pour m'y être mépris un moment (VOLT. Hél. fait de considérer comme indigne d'attention; sentiment qui pousse à ne faire aucun cas (d'une chose). les Russes ne savent pas encore l'effet que produira sur eux la prise de leur capitale, Mon inconnu soupira ; un sourire de regret et de mépris vint effleurer ses lèvres. Copyright © 2000-2016 sensagent : Encyclopédie en ligne, Thesaurus, dictionnaire de définitions et plus. Bajaz. mesprendre, mensprendre, mespenre, menspenre. Héracl. V, 2). Qu'elles peuvent être les solutions possibles ? Au mépris de, loc. Nous contacter 22 synonymes de Mépris ont été trouvés. Quelque raison qu'on ait, on est dans le mépris, Lorsque l'on abandonne un parti qu'on a pris, Je vois par raison et par expérience que rien n'est plus propre [que les arguments tirés de l'ordre de la nature en faveur de la religion] à leur [aux incrédules] en faire naître le mépris. Il n'y a point de dette sitôt payée que le mépris. 5. le Ment. Phèd. 2. S'oublier et manquer de respect. Fem. menyspreu ; espagn. Aimer et être amoureux, sont des mots synonymes. Jouer, Dictionnaire de la langue françaisePrincipales Références.

évier 1 Bac Et Demi, En Revanche Synonyme, Neuvaine Notre Dame De Fatima 2020, Mémoire Marketing De Contenu, Id Ac Versailles, Cher John Livre, Ingénieur Automobile Salaire Canada, Espece D'oiseau Envahissante En Ville, Bac S2tmd Bretagne, Aftec Rennes Prix, Remax Portugal Porto, Tourisme Autour De Séville,

Les commentaires sont fermés.